Mieux anticiper les besoins avec la chambre témoin


17 mars 2016


Depuis le mois d’octobre, une chambre témoin est accessible dans le service maternité de la nouvelle clinique. Un outil qui
permet à la fois de contrôler les détails techniques du chantier et de mieux de se projeter dans les futurs locaux.

 

Si la nouvelle clinique est encore loin d’être achevée, une chambre de l’établissement est déjà prête à l’emploi. Finalisée depuis octobre, cette chambre témoin présente un double objectif.

Premier atout, elle permet à l’équipe projet de contrôler les aspects techniques, telles que les dimensions et les finitions de la pièce, ce qui est impossible avec un simple plan sur vue. « Avec cette chambre témoin, nous nous assurons que tout ce qui est prévu au marché est respecté, que les joints ou les prises électriques ont été posés comme il faut . Cela nous permet aussi de voir l’ergonomie du local et donc adapter le choix de nos équipements », explique Jawad Essaïd, ingénieur biomédical.

Couloir et préparation des soins

La présence du mobilier, qui comprend un lit médicalisé, une table de chevet, un fauteuil de repos, une table à manger au lit (adaptable), une télévision et un placard, offre un meilleur aperçu de la configuration de la pièce. « Nous nous rendons compte des points à améliorer, comme le fait d’installer une serrure électronique pour go site fermer le placard, plutôt qu’un coffre fort, de déplacer le miroir de quelques centimètres… »

Cette chambre-témoin s’accompagne d’un couloir témoin et de la préparation de soins, espace réservé au personnel soignant. « Nos cadres peuvent ainsi visualiser la enter taille des chambre, les couleurs choisies avec les architectes… Et de communiquer plus facilement sur ces aspects au reste du personnel. »

Cet espace sera bien évidemment l’un des passages stratégiques de la visite du chantier afin que le personnel puisse commencer à se projeter dès maintenant dans son futur espace de travail.

 

Clinique_IleNouMagnin_PULSATIONS_N10_HD

15 nouveaux lits en mai

Définir les besoins du futur
établissement mais aussi ceux de la
clinique actuelle ? Voilà la mission
que s’était vue confiée le groupe
de travail « mobilier de chambre ».
Après consultation des différents
fournisseurs, le choix du groupe
s’est porté sur le fabricant américain
Hill Rom pour l’acquisition de 15
nouveaux lits. Plus besoin de relever le
dossier ou de baisser les jambes pour
passer en position assise. Une simple
pression sur un bouton et le patient
est en position « easy chair ». Avec
ces nouveaux équipements, seul le
sommier se relève et non l’ensemble
du lit, ce qui évite d’endommager les
murs de la chambre. Autre avantage :
la veilleuse de nuit qui éclaire le
sol sous le lit et permet à l’aidesoignante
ou l’infirmière de circuler
sans réveiller le patient. Ces 15
nouveaux lits sont attendus pour le
mois de mai et seront testés par les
services des 3 cliniques actuelles.
L’occasion de vérifier que le groupe a
choisi des lits répondant aux besoins
du personnel et des patients, mais
également adaptés en terme de
maintenance.

Clinique_IleNouMagnin_PULSATIONS_N10_HD Clinique_IleNouMagnin_PULSATIONS_N10_HD
 

» Voir toutes les actualités