fbpx

MARC FERMAUT, CHEF DE BLOC


22 juillet 2021


On l’appelait « Marc du Bloc » au Médipôle. Arrivé il y a un an au sein de la clinique, cadre Ibode, Marc Fermaut a repris les rênes du bloc opératoire de Nouville, depuis le 29 juin 2020, avec un style bien à lui.

Il a commencé à la clinique de la Baie-des citrons en 1997 en tant qu’infirmier de bloc opératoire. Parti ensuite à l’hôpital de Magenta puis à Gaston-Bourret, Marc Fermaut retourne sur les bancs de l’école d’Ibode (infirmier de bloc opératoire diplômé d’État) entre 2002 et 2004. Depuis, il a tour à tour fait fonction de cadre à la stérilisation puis cadre du bloc de Gaston-Bourret et enfin celui du Médipôle, jusqu’en juin 2020. « J’ai eu envie de changement, de me confronter à de nouvelles équipes tout en développant des projets, une autre organisation du bloc », raconte Marc Fermaut.

Si l’infirmier a fait le choix de devenir cadre de santé il y a 13 ans, il reste un homme de proximité. « Je vais encore beaucoup en salle, je participe à l’activité, explique-t-il. Cela a deux fonctions : de répondre au manque de personnel, tout en évaluant les pratiques professionnelles des équipes en regardant leur façon de travailler, de s’organiser. » Pour Marc, l’idée est de pouvoir ensuite discuter avec chacun sur ces pratiques et pouvoir les faire évoluer si nécessaire.

« Les faire évoluer non pas selon ma vision de la pratique, insiste-t-il, mais sur la base d’un échange constructif avec eux sur l’ergonomie et la logique de travail. Tant qu’il n’y a pas de faute et que c’est logique, cela ne me semble pas aberrant de ne pas faire comme moi. Chacun a des habitudes et le travail de l’année va être justement de travailler sur l’ergonomie des différents paramédicaux. »

Management participatif

L’équipe du bloc compte 38 IDE de bloc, 11 IAD, 6 infirmières de réveil, 10 brancardiers, 3 assistantes de bloc et deux assistantes de service. « Je chapeaute également la partie ambulatoire et la stérilisation », sourit-il.

Gestion d’organisation médicale, humaine, des compétences, du matériel, amélioration des pratiques, optimisation des créneaux opératoires, optimisation des temps réels d’occupation des salles, planning des blocs au quotidien… Aidé du Dr Bullier, coordinateur médical et responsable du bloc, Marc Fermaut ne compte pas son temps. Le management participatif est sa marque de fabrique. « Je suis un grand stressé très calme. Je m’énerve peu et j’essaye de gérer les choses de façon logique et simple. »

Et du calme, il en a fallu lors du weekend du 6 et 7 mars dernier. « Je suis arrivé vendredi matin, je suis reparti dimanche soir. » Marc Fermaut était en effet le cadre de garde avec Nicolas Mathey pour la partie Administration. « C’était déjà un moment tendu, il fallait que tout le monde se sente en sécurité, dans une ambiance conviviale, que chacun puisse se reposer, avoir à manger. Et il fallait que les choses soient faites simplement. Rajouter de la complexité n’aurait pas eu de sens. »

 

» Voir toutes les actualités